Skip to content
Je veux être notifié lorsqu'un lecteur laisse un commentaire
Notifier de
guest

45 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fred
Fred
5 années il y a

Quitté. J’aime les histoires et j’ai beau voir les techniques, j’aime aussi me laisser emporter, au risque d’un atterrissage un peu mouvementé.

!!! SPOILER ALERT !!! NE LISEZ PAS LA SUITE !!!

J’ai vu la communication, le leadership, la légitimité et la rupture de pattern. Il m’en manque donc 1. Je vais consulter les articles pour me rafraîchir la mémoire.
Ca y’est! Le sujet complémentaire est: le biai cognitif. Il est assis près du hublot.
Ce n’est peut-être que moi, mais je vois aussi de beaux exemples de lâcher prise, de focus et de prise de décision.

Catherine
Catherine
5 années il y a

Je me suis évadée un moment de l’avion pour suivre Laurie en train de sauver une vie.

eddie
eddie
5 années il y a

Bonjour
Bien sûr que j’ai quitté l’avion; il est quasi impossible de faire autrement! Belle démonstration de détournement d’attention , pour focaliser sur un acte de bravoure…
Quel psychologue ce Stéphane!

Azizi
Azizi
5 années il y a

Franchemet très belle histoire on lisant, j’imaginais que j’étais dans cette situation d’hypnose. Je vais la lire plusieurs fois car j’ai appris beaucoup de choses dans cette histoire réelle. il y a l’entraide, l’humanité, le savoir, la loi. Tout est bénéfique pour les lecteurs, et en particulier ceux qui ont peur de la mort chose qui est légitimes.

Marie-Odile
Marie-Odile
5 années il y a

Jolie histoire qui m’a même émue. Je suis restée dans l’avion, tout en imaginant en parallèle la scène de Laurie, mais dans l’avion, en suivant le dialogue entre vous deux. Je pensais même à Oriane en me demandant si pendant ce temps elle était terrifiée ou bénéficiait de votre hypnose ?

Fred
Fred
5 années il y a
Répondre à  Marie-Odile

Aucune pensée pour Karine et Elina?

Marie-Odile
Marie-Odile
5 années il y a
Répondre à  Fred

A peine, j’avoue 🙁
Mais Stéphane a surtout parlé de son interaction avec Oriane, dont a bénéficié Laurie en étant à proximité. Puis plus que de Laurie …

RUBY
RUBY
5 années il y a

Si tu avais été seul dans l’avion Stéphane, sans autant de monde à « sauver » (accompagner), aurais-tu eu plus peur ?

Pour moi : un bel article, enseignant.
Merci 🙂

Fred
Fred
5 années il y a
Répondre à  Stéphane SOLOMON

Heureusement Isabelle est là pour te tenir la main.

Magalie
Magalie
5 années il y a

Je suis également partie pour sauver cet homme mourant. Et pourtant, je n’ai pas peur en avion !

Catherine
Catherine
5 années il y a
Répondre à  Magalie

J’ai une frousse bleue moi; au point que j’évite un maximum d’y aller en avion ..

Daniele
Daniele
5 années il y a

J ai évidemment quitté l avion et avec plaisir pour avoir vécu ce même type d atterrissage dont je suis loin d être fan. Je dois passer encore à côté de beaucoup de choses sur ce texte, trop haletant pour favoriser la réflexion à chaud, mais j y vois au moins la légitimité, la comm, le sentiment d utilité, sauter dans sa peur, les prejuges, les priorites, de l amour, accepter d’agir avant toute chose qui me rappelle un autre texte, la rupture de pattern… et la confiance en un illustre inconnu.

Nathalie Otis
Nathalie Otis
5 années il y a

Article tres intéressant, comme toutes celles que j’ai le temps de lire. Sachez que je les garde toutes et a un moment, je m’installe confortablement et je lis et/ou relis, et j’apprends…..

J’ai suivie Laurie avec son sauvetage, j’entre facilement dans vos histoires…

Merci pour toutes vos histoires enrichissantes

Nathalie Otis
Nathalie Otis
5 années il y a
Répondre à  Stéphane SOLOMON

J’aime m’installer et choisir un moment pour lire vos précieux articles et être réceptive au maximum. Aussi, Je suis au Québec, nous avons 7 heures de décalage, présentement je suis au travaille….

Pour les webinaires, effectivement les périodes que vous choisissez ne conviennent pas souvent…

Myriam
Myriam
5 années il y a

Je suis partie de l’avion aussi !
C’est marrant, j’ai justement vu cet après-midi une anesthésiste pour préparer une petite intervention que je vais faire dans 2 jours, et elle m’a parlé de quelque chose comme “état hypnotique”. Je ne sais p’us le terme exact. Il y aura quelqu’un assis à coté de moi avec qui je vais parler de choses agréables que j’aime faire, pour dévier le focus de l’opération.
Je vous dirai si elle se mets à crier !

Denis
Denis
5 années il y a

J’ai quitté l’avion et me suis même surpris un moment à dire “Put… ! Qu’est-ce qu’ils foutent les secours ?! Est-ce qu’on est sûr que les gens autour les ont bien appelés ?”
Très bel article, très riche et agréable. De plus, je pense qu’il sera facile de s’en souvenir et du coup de se remémorer des thèmes d’auto-coaching.
Bravo Stéphane et merci.

Geneviève
Geneviève
5 années il y a

Je suis restée dans l’avion tout en suivant ce qui se passait avec Laurie. Bravo pour ce que vous avez fait pour elle mais aussi pour tout le voisinage, car la peur ou au moins la nervosité sont contagieuses.

Jean-Michel
Jean-Michel
5 années il y a

J’ai suivi avec émotion le sauvetage, l’implication de Laurie dans ce sauvetage, mais je suis toujours resté dans l’avion en ayant conscience de la situation globale. Il m’est extrêmement rare (voire impossible) de perdre le contrôle (lâcher prise ?). J’attendais le dénouement et j’ai compris d’où venaient les applaudissements avant l’explication. Et je suis impressionné par la prise de leadership, la prise en main de la situation. Qui en focalisant j’imagine une grande partie de l’attention de Stéphane a dû aussi l’aider à passer ce moment par ailleurs désagréable.

Jean-Baptiste de Tourris
Jean-Baptiste de Tourris
5 années il y a

Très poignant, avec des frissons qui me traversent le corps ! Merci Stéphane pour cette belle histoire, ça fait du bien 🙂

Annette
Annette
5 années il y a

Très joli ! Bravo Stéphane pour cette leçon de rupture de pattern et d’hypnose ! Décidément j’aime toujours autant vous lire, même si je ne veux ou ne peux rien ajouter à mon emploi du temps (je ne participe pas aux webinaires, je ne m’inscrit plus à rien, trop long, trop tard pour moi), mais j’admire sincèrement votre travail de coach. Voilà plusieurs années que je prends plaisir à voir vos programmes se développer un peu comme on voit un enfant grandir. Oui, c’est vrai je suis une vieille dame. Merci pour tout ce que vous apportez dans vos courriers que je lis presque chaque jour.

Lise
Lise
5 années il y a

Mince je n’ais pas quitté l’avion, j’étais en train de me demander ce que faisait ta fille pendant ce temps ou comment ta femme pouvait rassurer ton autre fille, et comment faisaient tes autres enfants et si Ajaccio était loin pour arriver ensuite à votre destination si ça changeait d’aéroport ect ect… J’ai bien vu la rupture de pattern mais sinon j’étais trop dans l’avion et la peur des passagers…

Crotte alors ça veut dire que je ne suis pas facilement hypnotisable ?

Jacqueline P.
Jacqueline P.
4 années il y a

Toujours en retard de 25 jours, mais tant pis je poste quand même ! J’ai adoré cette histoire, mais je n’ai pas vraiment quitté l’avion pour suivre Laurie, car j’étais parasitée par une pensée bizarre : a priori, quand Stéphane nous raconte quelque chose, c’est mûrement échafaudé et bien sûr totalement fictif même si on jurerait que ça lui est vraiment arrivé. Mais là, il se trouve que mon fils, ma belle-fille et leurs trois enfants (dont un petit de 1 mois 1/2) ont atterri à Figari exactement dans ces conditions, et j’ai une photo de Fabienne – la maman – près du hublot, l’air pas rassuré du tout avec le petit qui dort tranquillement dans ses bras sans se douter de rien. “baptème de l’air mouvementé” a posté son père en nous envoyant la photo. Les circonstances qu’ils m’ont racontées sont celles que raconte Stéphane et il n’y a pas eu d’épisode de vents aussi violents sur Figari depuis longtemps. Un avion qui suivait a d’ailleurs été détourné sur Bastia. Et je me disais “c’est pas possible, il nous raconte un truc qui est arrivé ? Au secours !!!”. Et donc, au lieu de jouer le jeu comme je le fais d’habitude – en faisant semblant de croire que l’histoire est réelle – j’ai été perturbée par le fait que je pensais vraiment qu’elle l’était (réelle). Et là, la suite me semblait vraiment trop féerique pour que j’y adhère. Comme quoi….
S’il te plait, Stéphane, ôte-moi d’un doute : tu y étais, ou non dans cet avion du 28 avril ?
Je pense que, comme on fait du Rhum Arrangé en Guadeloupe, Stéphane nous sert de la Vraie Vie Arrangée. Quel talent !! J’ai pu la relire sans parasites dans la tête, elle est magnifique. Mais je reste trop au second degré pour partir avec Laurie sauver le bonhomme. Dommage….

KOEHLER Martine
KOEHLER Martine
4 années il y a

Je suis restée dans l’avion… Sûrement parce que je connais l’hypnose !

Et Google améliorera le référencement 😉

Jean-Noël
Jean-Noël
4 années il y a

bonjour,
j’aime beaucoup les histoires surtout quand elles ont du rythme et si j’étais bien avec Laurie et en même temps j’étais bien dans l’écoute des questions, dans l’avion mais il n’y avait plus d’éléments qui me ramenait à la situation ventée. Merci pour l’histoire et la démonstration qui laisse apercevoir vraiment la puissance de l’outil. reste juste à savoir si celui qui l’utilise est un gentil ou un méchant, une autre paire de manche pour rester lucide !

Auto-Coaching

GRATUIT
VOIR